Synchronicité et intuition

Description de Synchronicité et intuition selon l'écoute imaginaire

Synchronicité et intuition : Selon l'approche de l'Écoute Imaginaire

Selon le psychanalyste Carl Gustav Jung, l'intuition se développe selon un phénomène de synchronicité qui amènerait à notre conscience des coïncidences qui n'en sont pas. Selon lui, lorsque la psyché émet une question, consciemment ou inconsciemment, il est possible que l'inconscient interagisse sur le conscient, apportant une réponse sous une forme symbolique.

Les symboles sont pour lui porteurs d'une réalité parce qu'ils expriment des significations pouvant révéler à notre conscience de nouvelles significations que nous possédons inconsciemment. Ainsi, une image, une voix, une sensation inconsciente émerge à la conscience directement (i.e. littéralement) ou bien indirectement (symbolisée ou suggérée) sous la forme d'un rêve, d'une idée ou d'une prémonition et elle est interprétée comme une réponse à un questionnement. Je partage ce que Jung avance, tout en ajoutant qu'il est possible de contrôler les phénomènes de synchronicité en utilisant le support imaginaire.

Jean Moisset rapporte dans son livre Énigmatiques coïncidences et unité du monde que la synchronicité se manifeste chez une personne le plus souvent dans certaines conditions que voici :
... quand elle est confrontée à une situation dramatique où son existence semble menacée, en cas de bouleversement de sa vie professionnelle ou familiale, ou encore en cas de choc émotionnel, etc. ;

– dans le cas d'états modifiés de conscience par suite d'hypnose, rêves, prise de produits hallucinogènes, coma, situation proche de la mort, etc. ;

– si la personne se réfugie dans la solitude pour fuir ses responsabilités sociales ou refuse de participer au monde extérieur (autisme), ou encore si elle subit la solitude en raison de son âge ou de circonstances particulières ;

– en cas de dérèglement de son équilibre mental (névroses, complexes, obsessions, etc.) dû à une discordance entre l'inconscient collectif et la conscience, cette dernière étant alors dominée par un archétype ;

– lorsqu'elle recherche la réalisation spirituelle ou poursuit un processus d'individuation, ou encore dans le cas d'un artiste qui doit accomplir une nouvelle réalisation voulue par l'inconscient ;

– en tant que phénomène psi ; lors des séances de psychanalyse...

Extrait du livre : L’Écoute Imaginaire de Sylvain Bélanger et Fabienne Scott, Édition Quintessence, 2004
 
Copyright 2008, Sylvain Bélanger, Écoute Imaginaire, www.ecouteimaginaire.com, Montréal, Québec, Canada

Retour au lexique - Page d'accueil