Spiritisme

Description de Spiritisme selon l'écoute imaginaire

Spiritisme : Selon l'approche de l'Écoute Imaginaire

En 1857, Allan Kardec (de son vrai nom, H. Rivail) publia Le Livre des Esprits qui devait devenir la bible du mouvement spirite. Ce mouvement, qui reconnaît l'existence des esprits, de la vie après la mort et d'un monde parallèle au nôtre appelé “plan astral”, s'est développé progressivement pendant la seconde moitié du XIXe siècle. Il prit naissance aux États-Unis pour ensuite se propager en Europe.

Les adeptes du spiritisme pratiquaient le magnétisme et l'hypnose qui, disaient-ils, leur permettaient de communiquer avec les morts. Selon eux, les passes magnétiques induisaient une transe médiumnique permettant la communication avec des êtres décédés. Ils croyaient que les manifestations intuitives étaient produites par des entités ou des êtres décédés.

Le mouvement spirite prit une telle ampleur que la médecine psychiatrique de l'époque dut se développer très rapidement afin d'expliquer le phénomène médiumnique. C'est ainsi que se développa l'hypothèse de la personnalité multiple. Pour qu'il y ait personnalité multiple, il faut que chaque personnalité ait le sentiment de sa propre individualité, excluant l'autre ou les autres. [...] la plupart des cas de personnalités multiples semblent essentiellement représenter les efforts de l'organisme pour vivre, à des moments différents, des systèmes de valeurs différents.

Ainsi, le phénomène médiumnique est perçu comme un phénomène de compensation où la pseudo-entité s'avère être l'expression de l'inconscient de l'individu. Selon Ellenberger, ... les cas de personnalités multiples illustrent ainsi de façon dramatique le fait que l'unité de la personnalité n'est pas une donnée naturelle de l'individu, mais qu'il lui revient de la réaliser lui-même au prix d'efforts tenaces qui pourront éventuellement s'étendre sur toute la durée de sa vie.

On comprend facilement pourquoi les travaux des magnétiseurs voulant démontrer que la dissipation des frontières du corps entraîne le développement psychique soient tombés dans l'oubli. D'une part, le spiritisme attribuait à des entités le phénomène intuitif et d'autre part la médecine psychiatrique réduisait ces manifestations à de simples expressions de l'inconscient.

Aujourd'hui, le mouvement spirite est moins important bien qu'il soit reconnu comme religion officielle au Brésil. Je crois que le mouvement spirite a donné naissance au “channelling”, pratique très populaire du nouvel âge mais qui se veut supérieure puisque les “channels” affirment contacter des êtres plus évolués que dans le spiritisme. Mais encore là, comment pouvoir vérifier cette affirmation ?

Extrait du livre : L’Écoute Imaginaire de Sylvain Bélanger et Fabienne Scott, Édition Quintessence, 2004
 
Copyright 2008, Sylvain Bélanger, Écoute Imaginaire, www.ecouteimaginaire.com, Montréal, Québec, Canada

Retour au lexique - Page d'accueil