Respiration holotropique

Description de la Respiration holotropique selon l'écoute imaginaire

Respiration holotropique : Selon l'approche de l'Écoute Imaginaire

La Respiration Holotropique inventée par le psychiatre Stanislav Grof se fait généralement en groupe. Chaque personne choisit un partenaire pour que chacun puisse être tantôt “accompagnant” et tantôt “respirant”. La Respiration Holotropique consiste à respirer profondément afin de s'hyperventiler. L'hyperventilation a pour but de favoriser une relaxation favorisant l'émergence de contenu inconscient. La musique est utilisée lors d'une séance pour favoriser l'induction d'un état modifié de conscience. L'accompagnant veille à l'aspect pratique et à la sécurité pour que le respirant puisse aller au bout de son expérience. Le praticien s'occupe de la musique et parcourt sans cesse la salle, intervenant au besoin par une pression sur le corps d'un respirant ayant de la difficulté à exprimer ce qui est en lui et qui ne veut pas sortir. Contrairement au Rebirth, une technique similaire, le thérapeute n'essaie pas de suggérer ou d'influencer le patient durant la session. Il le laisse vivre son expérience tout en le soutenant dans ce qu'il expérimente. À la fin de la session, le praticien propose d'utiliser le dessin et les associations libres pour donner un sens à l'expérience vécue.

Extrait du livre : L’Écoute Imaginaire de Sylvain Bélanger et Fabienne Scott, Édition Quintessence, 2004
 
Copyright 2008, Sylvain Bélanger, Écoute Imaginaire, www.ecouteimaginaire.com, Montréal, Québec, Canada

Retour au lexique - Page d'accueil