Les énergies psychiques

Description de Les énergies psychiques selon l'écoute imaginaire

Les énergies psychiques : Selon l'approche de l'Écoute Imaginaire

Selon mes observations par Écoute Imaginaire, la qualité psychique est composée de plusieurs énergies psychiques. Dans son livre Avalanche, le docteur W. Brugh Joy's en arrive aux mêmes conclusions après plusieurs années de recherches dans le domaine intuitif.
Tout comme le corps est un collectif de schémas d'énergie bien définis identifiés comme des systèmes organiques, la psyché, réalisai-je, est un collectif de schémas de forces bien définis identifiés sous la forme de mois. Chaque “moi” possède des degrés d'accès et d'emprise sur le corps. Chacun peut s'emparer, non seulement du corps, mais aussi de la conscience, supplantant peut-être notre perception habituelle de nousmêmes ou bien l'influençant peut-être dans une plus ou moins grande mesure sans toutefois l'éclipser ni la remplacer totalement152.

Mes observations sont en accord avec les conclusions de Joy's qui croit que chaque énergie psychique (qu'il appelle “schéma de force”) est en quelque sorte un moi ayant un univers parallèle distinct et autonome des autres énergies psychiques. Chacune de ces énergies existe à l'intérieur de l'individu et possède une personnalité et une autonomie propre. Par Écoute Imaginaire, j'ai même observé que chacune d'elles possède une histoire personnelle qui peut à un niveau plus ou moins grand interagir avec les autres énergies psychiques se trouvant dans la qualité psychique du champ biolumineux d'un individu.

Il existe principalement deux types d'énergie psychique : – Les énergies psychiques expansives qui sont gérées par le processus ascendant de l'univers superlumineux. Elles se développent à partir du potentiel, du devenir de l'individu. Ces énergies psychiques favorisent l'expression d'un nouveau comportement en accord avec le processus évolutif de l'individu.

Les énergies psychiques et la dissociation
Vers la fin du XIXe et le début du XXe siècle, les cliniciens commencèrent à définir et à traiter des maladies “dissociatives” telles l'hystérie et personnalité multiple. Pierre Janet fut le premier à présenter la théorie de la dissociation afin d'expliquer ces phénomènes. La théorie de la dissociation :
... maintient que les individus exposés à un trauma extraordinaire font l'expérience d'émotions accablantes qui paralysent leur aptitude à recourir à une action appropriée. Afin de survivre, l'individu occulte le souvenir de l'expérience traumatique dans sa conscience, au moyen du mécanisme psychique de dissociation. Les souvenirs occultés ne disparaissent pas pour autant, mais demeurent dans l'esprit, dissimulés par une barrière amnésique. Le temps passant, ces souvenirs peuvent réapparaître en ravivant, de manière fragmentaire, le trauma ancien, ou sous forme d'états émotionnels, somatiques, d'images visuelles ou de reconstitutions du comportement. Une thérapie efficace pour les patients “hantés” par des souvenirs traumatiques dissociés nécessite (1) de recouvrer la mémoire incriminée, souvent au travers de l'hypnose, et (2) une abréaction, c'est-à-dire une revivification dans un état de conscience modifié, des matériaux traumatiques dans un environnement thérapeutique sûr, au sein duquel le contenu perturbant de la mémoire peut être traité et, in fine, réintégré dans une mémoire consciente unifiée153. Plus récemment, la psychologie moderne définit la dissociation comme une rupture des fonctions normalement attribuées à la conscience comme la mémoire, l'identité, la perception d'un environnement, etc. Les symptômes d'une dissociation sont ressentis comme une absence ou une impression de ne pas vraiment être là, de ne plus se souvenir, etc. La dissociation est un désordre mental pouvant se produire soudainement, progressivement et il peut être transitoire ou chronique.

Contrairement à la psychologie moderne, je crois que la dissociation est un phénomène commun que tous les individus utilisent comme mécanisme de défense lorsqu'une énergie psychique est impossible à assumer. Selon le degré de dissociation, on parlera de pathologie psychique ou non. J'ai observé par Écoute Imaginaire qu'une dissociation se produit lorsque le cerveau refuse une énergie psychique154. Cela se produit lorsque la qualité psychique élève son organisation et que l'individu n'est pas en mesure d'assumer ou d'intégrer ce nouveau niveau d'organisation à sa personnalité. Celui-ci tentera alors, inconsciemment, de préserver son équilibre biolumineux en se dissociant de l'énergie psychique expansive en cause.

Par Écoute Imaginaire, l'énergie psychique dissociée semble non intégrée à la qualité psychique. Elle se manifeste dans l'imaginaire du thérapeute sous forme de scènes dans lesquelles apparaissent souvent des personnages semblant pourvus d'identité, qui peuvent donner l'impression que le sujet est “possédé” par des “entités”. De plus, ces personnages semblent fréquemment aller à l'encontre de la volonté du patient. On peut aussi entendre (dans l'imaginaire) des voix s'adressant au patient. Dans la majorité des cas, ces voix dévoilent les pulsions et besoins réels que le patient n'ose exprimer. Ces besoins et pulsions lui paraissent souvent comme inacceptables ce qui justifie d'emblée la dissociation155. Il faut bien comprendre que l'énergie psychique dissociée appartient à l'individu. On ne peut donc la qualifier de bonne ou de mauvaise. Elle est une partie de l'être humain qui demande à être reconnue. Sa reconnaissance permet de démystifier sa charge émotionnelle et de favoriser l'expression d'un comportement plus mûr que celui qu'elle représente initialement.

Plusieurs situations peuvent provoquer une dissociation et personne n'y est à l'abri :
– des projets, des idéaux et des objectifs perçus comme non réalisables par soi ou par les autres ;
– le refus d'intégrer en soi des désirs, des sentiments, des émotions, des pensées, des comportements, etc. que l'on perçoit comme inacceptables pour soi ou les autres ;
– des chocs émotionnels importants (viol, un vol, un accident, etc.).

L'équilibre psychique se manifestera lorsque l'énergie psychique s'intégrera parfaitement à la qualité psychique. Cet état n'est possible à atteindre que pendant de courtes périodes de temps car la qualité psychique est constamment en mouvement. Il ne faut pas voir ce mouvement comme un obstacle mais plutôt comme une dynamique naturelle. Nous verrons au cours de ce chapitre et des suivants l'intelligence qui anime cette dynamique.

Extrait du livre : L’Écoute Imaginaire de Sylvain Bélanger et Fabienne Scott, Édition Quintessence, 2004
 
Copyright 2008, Sylvain Bélanger, Écoute Imaginaire, www.ecouteimaginaire.com, Montréal, Québec, Canada

Retour au lexique - Page d'accueil