Intuition et psychosynthèse

Description de Intuition et psychosynthèse selon l'écoute imaginaire

Intuition et psychosynthèse : Selon l'approche de l'Écoute Imaginaire

Le psychiatre et psychanalyste Roberto Assagioli, créateur du mouvement de pensée appelé “psychosynthèse”, s'est également penché sur le phénomène de l'intuition qu'il définit comme :

... une forme de vision supérieure. Elle est reliée étymologiquement à la vision et elle signifie voir à l'intérieur (intueri). À son degré le plus élevé, on peut la considérer comme une compréhension suprarationnelle directe de la nature de la réalité, de son essence. Elle diffère ainsi de ce qu'on appelle communément pressentiments, impressions psychiques, prémonitions concernant les gens et les événements38. La psychosynthèse va jusqu'à reconnaître l'intuition comme élément essentiel au développement et à l'accomplissement de l'être humain. Roberto Assagioli est cependant très prudent face à tout phénomène intuitif. Il précise dans son livre La Psychosynthèse que le “...but ultérieur de l'emploi conscient de l'intuition, est la capacité de distinguer entre les intuitions authentiques et les prétendues intuitions, qui sont au contraire des généralisations arbitraires ou des imaginations qui n'ont aucun fondement dans la réalité.

Malgré l'effort louable de Roberto Assagioli et de Carl Gustav Jung pour intégrer l'intuition à la psychologie, elle demeure une aptitude relativement mystérieuse puisqu'il n'existe aucune méthode systématique permettant son développement.

Extrait du livre : L’Écoute Imaginaire de Sylvain Bélanger et Fabienne Scott, Édition Quintessence, 2004
 
Copyright 2008, Sylvain Bélanger, Écoute Imaginaire, www.ecouteimaginaire.com, Montréal, Québec, Canada

Retour au lexique - Page d'accueil