Chakras

Description de chakras selon l'écoute imaginaire

Chakras : Selon l'approche de l'Écoute Imaginaire

Le mot chakra est un mot sanskrit provenant de l'Inde signifiant “roue de lumière”. Il apparaît pour la première fois dans les Upanishad, anciens écrits védiques. On retrouve dans le Gorakshastakan, écrit par le pandit Goraknath autour du Xe siècle, une description de la couleur et de la forme de chaque chakra. Les écrits répertorient habituellement sept chakras : le chakra Sahasrara, lotus aux mille pétales qui est situé au sommet de la tête, le chakra Ajna situé au niveau du front, le chakra Visudha au niveau de la gorge, le chakra Anahata, au niveau du coeur ou du thymus, le chakra Manipura au niveau du plexus solaire, le chakra Swadhistana, un petit peu au-dessus du nombril et finalement le chakra Mooladhara qui se trouve entre l'anus et le sexe. Les chakras auraient pour rôle de recevoir les énergies cosmiques et de les redistribuer dans l'organisme tout entier. Leur développement serait nécessaire pour parvenir à l'illumination spirituelle ou à s'unir à Dieu. Le Kundalini yoga vise, par des postures et des techniques de respiration précises, à développer les chakras. Ce yoga enseigne que les chakras doivent être activés avec beaucoup d'attention puisqu'un chakra peut s'activer trop ou pas assez, ce qui peut provoquer des problèmes psychologiques et physiques.

On retrouve dans des manuscrits égyptiens, grecs, chinois, indiens et nord-américains des écrits parlant des chakras, ceux-ci étant souvent présentés en des termes appartenant à la culture de l'époque.

Extrait du livre : L’Écoute Imaginaire de Sylvain Bélanger et Fabienne Scott, Édition Quintessence, 2004
 
Copyright 2008, Sylvain Bélanger, Écoute Imaginaire, www.ecouteimaginaire.com, Montréal, Québec, Canada

Retour au lexique - Page d'accueil