Aura et inconscient

Description de Aura et inconscient selon l'écoute imaginaire

Aura et inconscient : Selon l'approche de l'Écoute Imaginaire

Voici comment le Petit Robert définit l'inconscient : “Ce qui échappe entièrement à la conscience, même quand le sujet cherche à le percevoir et à y appliquer son attention ; la partie inconsciente du psychisme.
En psychologie, il existe plusieurs définitions de l'inconscient. En psychanalyse par exemple, l'inconscient a un attribut personnel, c'est-à-dire que l'apparition d'informations psychiques a un lien quelconque avec le passé personnel du sujet. Cette définition de l'inconscient repose principalement sur l'étude des rêves et des refoulements qu'ils expriment. Selon Freud, le rêve :
... se présente comme un édifice à deux étages. L'étage supérieur est le rêve lui-même avec ses contenus latents et manifestes. Dans le contenu latent, Freud trouve, à titre d'élément constant, le résidu diurne, c'est-à-dire tel événement plus ou moins insignifiant vécu le jour précédent [...] Freud trouva qu'il existait également une relation entre le résidu diurne et les souvenirs d'enfance. Parmi les nombreux événements sans signification particulière de la journée, le rêve choisit celui qui présente une relation quelconque avec un souvenir d'enfance - ainsi selon l'expression de Freud, le rêve a un pied dans le présent et un pied dans l'enfance. Du contenu latent, nous sommes donc ramenés plus en arrière encore, jusqu'à un souvenir d'enfance, expression d'un désir insatisfait de cette période reculée du passé151...

Freud a donc démontré que le rêve est une manifestation de l'inconscient. Selon moi, les informations psychiques auxquelles on s'ouvre en état de rêve existent dans la qualité psychique du champ biolumineux et l'Écoute Imaginaire permet d'y d'accéder. J'irai même plus loin en affirmant que les énergies psychiques sont produites par un matériel psychique refoulé que la personnalité est incapable de conscientiser d'une autre façon. L'individu produit ces énergies psychiques lorsqu'il est incapable d'assumer cette dimension inconsciente, ce qui entraîne une forme de dépersonnalisation qui est observable par Écoute Imaginaire.
Jung, pour sa part, conçoit l'inconscient d'une façon complémentaire à Freud. Il perçoit l'inconscient comme doué de spontanéité et capable de création compensatoire. Selon lui, l'inconscient possède une réalité propre et indépendante qui agit sur l'individu comme l'individu agit sur lui. Jung croit que les rêves possèdent un dynamisme propre qui consiste à long terme à corriger les vues trop restreintes de la conscience. Ainsi, l'inconscient a pour but d'amener l'individu à intégrer les contenus refoulés, nécessaires à sa réalisation.
Je suis en accord avec Jung car je constate l'intelligence des informations psychiques que j'observe dans le champ biolumineux de mes patients. Autant j'ai observé des scènes les mettant en relation avec des traumatismes passés, autant j'ai observé des scènes les ouvrant à un potentiel évolutif. Dans ces dernières les informations “évolutives” sont toujours porteuses d'une très grande sagesse et parfaitement appropriées aux besoins et à la situation précise du client.
Les théories de Freud et Jung nous permettent d'identifier deux types de manifestations inconscientes :
– Une manifestation causale en relation avec des événements passés. Selon mes observations, cette manifestation est gérée par la tendance cyclique et répétitive (tendance limitative) que le processus descendant de l'univers superlumineux produit sur la qualité psychique. Cette manifestation permet au thérapeute d'identifier ce qui est à l'origine de la problématique psychologique de son client.
– Une manifestation finaliste, en relation avec le processus évolutif de la personne. Selon moi, celle-ci est gérée par la tendance expansive que le processus ascendant de l'univers superlumineux produit sur la qualité psychique. Cette tendance augmente l'organisation de la qualité psychique et permet au thérapeute d'identifier le potentiel évolutif de son client.

Extrait du livre : L’Écoute Imaginaire de Sylvain Bélanger et Fabienne Scott, Édition Quintessence, 2004
 
Copyright 2008, Sylvain Bélanger, Écoute Imaginaire, www.ecouteimaginaire.com, Montréal, Québec, Canada

Retour au lexique - Page d'accueil